Logo TÉLUQ.

Accueil   |   Nous joindre

Accueil > Témoignages

Témoignages

« La TÉLUQ c'est pour moi une solution adaptée et réaliste, sans atteinte à la qualité de l'enseignement. »

Sabrina Larocque

Intervenante psychosociale

« Intéressant et d'actualité, ce programme est pour moi (nouvelle maman!) l'opportunité de poursuivre des études universitaires, de combler mon besoin d'apprendre et ce, à mon rythme, dans le confort de mon foyer... La TÉLUQ c'est pour moi une solution adaptée et réaliste, sans atteinte à la qualité de l'enseignement. »

« En somme, cette formation a répondu à mes attentes et à mes aspirations. »

Francis Leung

Infirmier clinicien en santé mentale et en psychiatrie, diplômé

« Je me nomme Francis, infirmier clinicien en santé mentale et en psychiatrie et diplômé du DESS en santé mentale en 2008. Les motifs qui m’ont amené à entreprendre ces études supérieures sont nombreux. Une soif d’acquérir des notions en santé mentale, de peaufiner et d’approfondir mon savoir dans ce domaine. Bref, ma liste est longue! Certes, cette formation de deuxième cycle spécialisée en santé mentale offerte à distance à la TÉLUQ, me permettait de concilier le travail, les études et la vie sociale. Ainsi, je réalisais mes lectures et mes travaux à mon rythme, tout en respectant les dates d’échéance.

Il m’arrivait souvent de faire des heures supplémentaires à l’hôpital. Et, n’ayant pas l’obligation de me présenter à des cours à l’université, je n’avais pas à modifier mon horaire de travail pour l’adapter à mon horaire de cours. Entre vous et moi, mon employeur aime bien cette formule!

De plus, lorsque j’avais envie de m’éclater avec des amis et de passer du temps de qualité avec ma famille, je pouvais me permettre ce temps d’arrêt et reprendre mes travaux où je les avais laissés.

En somme, cette formation a répondu à mes attentes et à mes aspirations. J’ai acquis des connaissances spécifiques en santé mentale et le cours « Travail dirigé » m’a permis de réaliser un travail de recherche sur une problématique qui me préoccupe : le phénomène d’épuisement professionnel chez les infirmiers et les infirmières. Voici mon témoignage! J’espère qu’il vous inspirera pour entreprendre des études de deuxième cycle en santé mentale.

Cordialement. »

« [...] j'apprécie encore les connaissances acquises lors de la formation. »

Catherine Giffard

Diplômée

« J'ai beaucoup aimé la formule du DESS en santé mentale et surtout, j'apprécie encore les connaissances acquises lors de la formation. J'ai beaucoup apprécié la souplesse de la formule à distance qui m'a permis à plusieurs reprises de reporter la fin de mes études. J'ai trouvé que le DESSSM était un bon complément à mon baccalauréat en psychologie. Ça m'a aidé à approfondir plusieurs sujets qui l'avaient été plus ou moins durant le baccalauréat. »

« Les tuteurs ainsi que tout le personnel qui travaille à la TÉLUQ ont été toujours disponibles et faciles d'accès pour répondre à mes besoins. »

Carolina Plata Arango

Conseillère à l'intervention, étudiante

« J'ai beaucoup aimé l'expérience de réaliser mes études au DESS en santé mentale avec la TÉLUQ. Les tuteurs ainsi que tout le personnel qui travaille à la TÉLUQ ont été toujours disponibles et faciles d'accès pour répondre à mes besoins. J'ai choisi la formation à distance pour deux raisons. La première est que le DESS en santé mentale qu’offre la TÉLUQ est unique! En plus, j'ai tous les avantages d'étudier à distance, pas besoin de modifier mon horaire de travail ou de déléguer mes responsabilités familiales, car mes études sont accessibles quand j'en ai besoin et quand j'ai du temps. Je peux étudier tard la nuit, tôt le matin, les fins de semaine, les jours de congé et lors de mes vacances. »

« J’ai réussi à faire le programme entier en 2 ans et demi tout en ayant une vie professionnelle, familiale et sociale à temps plein. »

Pascale Dumais

Diplômée

« Je suis diplômée du DESS en santé mentale depuis l’automne 2010. En fait, j’ai terminé mon dernier cours environ deux semaines avant d’accoucher! Le DESS est un programme reconnu et enrichissant en connaissances. Professionnellement, le DESS m’a énormément apporté, mes apprentissages sont très utiles. J’ai réussi à faire le programme entier en 2 ans et demi tout en ayant une vie professionnelle, familiale et sociale à temps plein. Il faut dire que les cours sont captivants et passionnants, donc il est plus intéressant d’étudier. La charge de travail de chaque cours est réaliste et les cours se complètent aisément en 15 semaines. La TÉLUQ a été pour moi une façon unique de poursuivre mes études à un niveau supérieur tout en conservant mon statut. Cette façon d’étudier est simple et flexible. Les répondants sont disponibles, rapides et répondent adéquatement aux questions. J’encourage fortement les gens ayant un intérêt pour la santé mentale à poursuivre leurs études avec le DESS en santé mentale de la TÉLUQ. D’ailleurs, j’envisage un retour… »

« [...] il me fait plaisir de partager avec vous la fierté ainsi que le plaisir que j'ai eu et que j'éprouve encore à suivre ce parcours académique particulièrement intéressant. »

Michael Foley

Étudiant

« Bien le bonjour! Bien que je sois toujours étudiant inscrit au programme de Diplôme d'études supérieures spécialisé en santé mentale, il me fait plaisir de partager avec vous la fierté ainsi que le plaisir que j'ai eu et que j'éprouve encore à suivre ce parcours académique particulièrement intéressant. Fort d'un baccalauréat en psychologie provenant de l'UQAM, il manquait à ma formation un peu de "viande autour de l'os"!... De fait, même si ma première formation universitaire s'avère tout de même importante, elle demeure, quant à son contenu, passablement générale et propose plutôt une multitude de domaines professionnels à découvrir. Suite à cette réflexion, j'avais besoin d'une spécialité ou de connaissances plus approfondies dans un domaine particulier. Dès le moment où j'ai découvert l'existence du programme de second cycle en santé mentale, je n'ai pas tardé à m'y inscrire. L'inscription en ligne est aisée (même si ma première inscription fut par courrier postal), le site de la TÉLUQ est agréable à l'œil, les différentes procédures y sont bien expliquées et tous les renseignements utiles à la poursuite de l'inscription des cours ainsi que l'information relative à notre cursus sont faciles à obtenir. Pour ma part, je n'ai pas eu la chance de rencontrer les professeurs chargés des cours auxquels j'étais inscrit, mais à de nombreuses reprises, j'ai pu échanger avec eux par courriel et la rapidité de leurs réponses ainsi que leur disponibilité m'ont totalement surpris. Voilà pour ce qui est de mon appréciation de ce que j'ai vécu depuis mon inscription au programme de DESS en santé mentale à la TÉLUQ. Je continue le cours de mon programme en continuant d'apprécier les échanges parfois colorés avec mes professeurs et espère toujours qu'éventuellement, un nouveau programme de maîtrise en santé mentale fera son apparition... »

« En fait, ce programme a su me conscientiser et me préparer aux diverses réalités du monde du travail auxquelles je devrai faire face quotidiennement. »

Lise Dignard, infirmière

Diplômée

« Lorsque j’ai pris la décision d’entreprendre des études universitaires, j’ai préféré la TÉLUQ à tout autre établissement, à cause de sa renommée en formation à distance.

Après l’obtention d'un baccalauréat et afin de disposer d’une plus grande autonomie dans mon milieu de travail, j’ai décidé de poursuivre des études supérieures. La TÉLUQ a su capter mon attention en me présentant le DESS en santé mentale. Ce programme de deuxième cycle fut pour moi une expérience bénéfique. Très vite, j’ai été passionnée par le contenu des cours. En fait, ce programme a su me conscientiser et me préparer aux diverses réalités du monde du travail auxquelles je devrai faire face quotidiennement. C’est à mon arrivée sur le marché du travail en tant qu'infirmière que j’ai pu prendre pleinement conscience et apprécier à sa juste valeur l’excellente formation reçue. J’avais en main tous les outils indispensables pour pouvoir intervenir, évaluer, gérer de façon efficace des situations qui évoluent rapidement. Bref, je considère avoir acquis le bagage nécessaire pour performer, et réussir dans ma carrière. »

« Le Diplôme d'études supérieures spécialisées en santé mentale m’a permis d’enrichir mes connaissances et de prendre position dans plusieurs controverses dans ce domaine. »

Stéphanie Paquin

Écrivaine de science-fiction pour la jeunesse, diplômée

« Le Diplôme d'études supérieures spécialisées en santé mentale m’a permis d’enrichir mes connaissances et de prendre position dans plusieurs controverses dans ce domaine. En voici quelques exemples : le Ritalin est-il prescrit abusivement? Le DSM-IV est-il utile? Pourquoi des cliniciens font-ils un diagnostic différent pour la même personne? Où situer la frontière entre un comportement normal et une conduite pathologique? Quelle approche choisir?

Par ailleurs, mon cours favori a été le travail dirigé. Il m’a permis d’approfondir mes connaissances en psychologie spatiale. Je remercie madame Vallières pour son aide tout au long de cette passionnante rédaction. »

« Je considère que les professeurs reliés à ce domaine d’étude sont extrêmement compétents et à l’écoute de nos besoins. »

Annie Lafrenière

Étudiante

« Depuis environ un an et demi, je suis des cours offerts par la Télé-université afin de parfaire mes connaissances en santé mentale. J’adore le fait de pouvoir étudier à mon rythme et ce, dans le confort de ma maison! Étant une jeune maman, j’aime être présente pour mes enfants tout en pouvant poursuivre mes apprentissages. Je considère que les professeurs reliés à ce domaine d’étude sont extrêmement compétents et à l’écoute de nos besoins. Le matériel est très bien conçu avec des histoires de cas fort intéressantes! Je peux alors augmenter mes connaissances en apprenant de gens qui ont beaucoup d’expérience dans le domaine, ce qui m’aide énormément à comprendre. »

« La formule était parfaite pour moi : des cours à distance et une grande flexibilité dans la gestion du temps d'étude. »

Geneviève Michaud

Diplômée

« La formule était parfaite pour moi : des cours à distance et une grande flexibilité dans la gestion du temps d'étude. Cette formule m'a permis d'étudier à temps partiel tout en travaillant à temps plein selon des horaires de rotation et de conjuguer ces activités avec la naissance d'un nouvel enfant. Les apprentissages étaient pertinents, intéressants et pratiques et j'ai eu la chance de les mettre en application dans le cadre de mon travail tout au long du DESS. C'est avec fierté et plus outillée que j'ai terminé mon diplôme quatre ans après l'avoir commencé, soit en juin 2011. Merci. »

« Tout en me permettant de répondre aux exigences de formation continue de mon ordre professionnel, ce diplôme me permet d’élargir mes connaissances et mes compétences et m’ouvre à de nouveaux champs d’intérêt. »

Marie-Eve Gauthier

Étudiante

« Détentrice d’un baccalauréat en psychoéducation depuis 2000, je suis actuellement inscrite au DESS en santé mentale. Mon parcours professionnel m’a, jusqu’ici, permis de travailler auprès de plusieurs types de clientèles et de milieux. Cette trajectoire, quoiqu’enrichissante, m’a cependant chaque fois confrontée au même constat : mon manque de connaissances et d’outils en lien avec la santé mentale. Naturellement, mon jugement clinique et mon vécu d’intervenante soutenaient ma pratique mais malgré tout, l’incertitude et l’inconfort demeuraient.

C’est donc motivée par le désir d’approfondir et de pousser plus loin ma compréhension des problématiques, interventions et approches, que je me suis tournée vers le DESS en santé mentale. Tout en me permettant de répondre aux exigences de formation continue de mon ordre professionnel, ce diplôme me permet d’élargir mes connaissances et mes compétences et m’ouvre à de nouveaux champs d’intérêt. En plus de me tenir informée des derniers courants, le DESS en santé mentale me permet d’optimiser mes pratiques afin d’implanter ces nouvelles notions dans le cadre de mon travail.

Enfin, l’université à distance est une formule qui me permet d’aller à mon propre rythme et ainsi, de concilier plus facilement cette formation avec mon mode de vie plutôt chargé. Arrivée en fin de parcours ou presque, je dois avouer que ce diplôme m’a, dès le départ, totalement fascinée par le contenu et la qualité de ses cours. Comme superviseure clinique dans un centre de réadaptation, je dois dire que le DESS en santé mentale est pour moi un support extrêmement constructif à ma pratique, support me permettant à mon tour d’être davantage supportante pour les intervenants que je supervise. Je suis donc entièrement satisfaite de cette formule d’apprentissage adaptée à mes besoins. »

« Le DESS m’apporte donc des notions théoriques et cliniques qui me permettent de faire des liens, des analyses et je peux les mettre en pratique avec ma clientèle. »

Sophie Latreille

Travailleuse sociale, étudiante

« Je suis étudiante au DESS en santé mentale de la TÉLUQ. Je suis aussi travailleuse sociale dans une équipe de santé mentale adulte dans un CLSC. Je sentais le besoin d’aller chercher plus de notions théoriques et cliniques en santé mentale, la formation du baccalauréat en travail social n’étant pas assez étoffée à ce sujet. Le DESS m’apporte donc des notions théoriques et cliniques qui me permettent de faire des liens, des analyses et je peux les mettre en pratique avec ma clientèle. Par ailleurs, ce programme me donne toute la flexibilité nécessaire pour coordonner études, travail et vie familiale. »

« [...] je peux dire que l’encadrement offert par les professeurs et les chargés d’encadrement suscite des réflexions approfondies et exige la même rigueur intellectuelle que dans toute autre université. »

Martine Hugron

Étudiante

« C’est dans le cadre d’un deuxième congé de maternité que je me suis finalement décidée à m’inscrire à la TÉLUQ dans le cadre du DESS en santé mentale. Je travaille dans un centre de réadaptation en dépendances depuis maintenant plus de 10 ans et je développe une expertise auprès des joueurs pathologiques. Sans contredit, je suis appelée à rencontrer des gens aux prises avec des problèmes de dépendances surajoutés à des problèmes de santé mentale. Faisant face à des difficultés de compréhension, je me devais d’approfondir mes connaissances. Le DESS en santé mentale offert à la TÉLUQ est pour moi une merveilleuse solution, car il me permet d’acquérir des compétences au plan professionnel tout en m’offrant la flexibilité nécessaire pour composer avec les exigences familiales. Je terminerai bientôt mon DESS et jusqu’à présent, je peux dire que l’encadrement offert par les professeurs et les chargés d’encadrement suscite des réflexions approfondies et exige la même rigueur intellectuelle que dans toute autre université. Ils sont qualifiés et ils sont disponibles pour nous.

Enfin, mon expérience à la TÉLUQ est des plus positives et sans l’ombre d’un doute, je la recommanderais à tous ceux qui désirent entreprendre des études universitaires! »

« Or je suis agréablement surpris par la plus-value que cette formation m’apporte dans mon expertise et mon quotidien! »

David A. Orlowski

Étudiant

« Œuvrant dans la relation d’aide et la psychothérapie depuis de nombreuses années, j’avais quelques craintes sur les bénéfices d’un nouveau diplôme et plus particulièrement du DESS en santé mentale à la TÉLUQ. Or je suis agréablement surpris par la plus-value que cette formation m’apporte dans mon expertise et mon quotidien! Ce diplôme relève d’un enseignement d’une grande qualité, très actuelle et orientée vers une clientèle de plus en plus spécifique. Aussi, les professeurs qui composent ce cursus sont d'une grande homogénéité tout en ayant un solide historique de carrière. Merci. »

TÉLUQ : sans frais, 1 800 665-4333 | Nous joindre | Conception et réalisation du site

© Télé-université, Université du Québec, 2012 - Tous droits réservés