Professeur responsable

Normand Landry

* Attention *

Ce cours n'est pas offert actuellement.

Objectifs

Identifier les conditions techno-économiques, idéologiques et socioculturelles qui influencent la production et la programmation des produits médiatiques.

Contenu

Les facteurs économiques, idéologiques et socioculturels conditionnant la production et la programmation médiatiques. La notion de « prime time » et de « scoop » dans les systèmes médiatiques québécois. L'impact financier des cotes d'écoute. L'évaluation des méthodes utilisées pour augmenter la vente des publics.

Description

Pour atteindre les objectifs visés, nous limitons notre objet d'analyse aux produits télévisés, avec références à d'autres médias quand cela est possible.

Le cours a également pour objectif de permettre de développer un esprit critique à l'égard des activités du monde de la télévision en aidant à :

  • discerner la portée des débats actuels en regard des questions reliées aux programmations, programmes et publics de la télévision;
  • saisir les enjeux économiques, politiques et culturels des activités liées au développement de programmations et de programmes;
  • reconnaître les conditions particulières des divers contextes de production/diffusion de la télévision et leur influence sur ses produits;
  • expliciter la relation entre certains changements en production/diffusion et la popularité auprès des publics des productions offertes par les différentes chaînes;
  • identifier et analyser certains problèmes éprouvés par ces chaînes sur le plan des activités de programmation, de production de contenus et d'évaluation des publics;
  • examiner la place de la télévision dans la vie quotidienne de certains publics.

Dans le cours, nous considérons la production/diffusion télévisuelle comme un objet social et technologique marqué par des rapports sociaux spécifiques. Les pratiques et les activités des personnes impliquées dans les relations entre programmations, programmes et publics seront considérées comme des lieux d'alliances et d'oppositions appelées à se modifier selon les enjeux de pouvoir et de contrôle inhérents aux modifications que ces pratiques apportent.

Les programmations, programmes et publics sont intimement liés dans le fonctionnement des médias télévisuels. Ces trois composantes de la production/diffusion médiatique constituent la raison d'être économique, politique et idéologique de chaque chaîne.

Comment développer une vue d'ensemble permettant de comprendre la relation entre programmations, programmes et publics et les contextes dans lesquels ils s'insèrent dans le domaine d'un média comme la télévision? Comment inciter à développer une capacité d'analyse critique? En présentant d'abord les dimensions multiples inhérentes à ce phénomène, notamment les facteurs politiques, économiques, idéologiques et culturels reliés à l'analyse de la relation entre production médiatique et publics. Cette approche permettra d'identifier les jeux de pouvoir sous-jacents aux activités de programmation, de production de contenus et d'évaluation des publics impliqués dans le domaine de la télévision.

Pour amener à développer cette compréhension, le manuel du cours est divisé en trois parties, chacune correspondant aux composantes du cours : programmations, programmes et publics. Cette division n'est que formelle, cependant, pour des besoins d'analyse, des liens sont constamment établis entre ces trois composantes à travers les chapitres. En plus, un chapitre d'introduction offre une approche théorique critique abordant de façon dialectique la relation entre les éléments d'analyse. Cette approche permet de dévoiler les lieux d'expressions, d'alliances et d'oppositions faisant partie de la production télévisuelle en relation avec le public visé. Nous avons choisi de nous concentrer sur la télévision, faisant toutefois référence à d'autres médias (radio, presse, cinéma, etc.) pour compléter ou contredire certaines assertions, le cas échéant.

Démarche d'apprentissage

La démarche d'apprentissage comprend la lecture dirigée du manuel, le visionnement deux documents audiovisuels et la réalisation d'activités d'apprentissage. Une démarche d'intégration des connaissances est suggérée grâce à des questions et des travaux dans le guide des activités. Les activités d'apprentissage serviront également à préparer les travaux notés. Les trois travaux notés permettent l'analyse personnelle des notions théoriques et méthodologiques du manuel de base et des documents audiovisuels, de même que la capacité de considérer de façon critique certains thèmes actuels.

Matériel didactique

Le matériel didactique comprend un guide d'étude, des DVD et un volume, Une télévision mise aux enchères : programmations, programmes, publics, de M. Martin et S. Proulx, 1995.

Liste des documents expédiés

Renseignements technologiques

Le cours comprend des DVD.

Encadrement

L'encadrement est individualisé et assuré par une personne tutrice. Les communications se font par téléphone ou par courriel.

Évaluation

L'évaluation repose sur trois travaux (30 %, 30 % et 40 %).

Description détaillée de l'évaluation

Chaque travail noté prend la forme d'un essai.

Travail noté 1 : Programmations, programmes et publics
Le travail transmis sera d'une longueur de dix pages.

Travail noté 2 : Les enjeux sociaux et culturels de la programmation
Le deuxième travail devra être remis à la onzième semaine de cours. Le travail transmis sera d'une longueur de dix pages.

Travail noté 3 : Analyse critique de la programmation d'un réseau
Le troisième travail devra être remis à la treizième semaine de cours. Le travail transmis sera d'une longueur de quinze pages.

Particularités d'inscription

La personne admise au Baccalauréat en communication ne peut suivre le présent cours qu'après s'être inscrite à 9 crédits parmi les cours obligatoires.