Professeur responsable

Jean Robillard

Objectifs

Approfondir ses connaissances quant aux effets des technologies de la communication en contexte organisationnel et aux enjeux communicationnels, organisationnels et éthiques découlant de leur usage.

Contenu

Première partie : analyse des besoins en communication électronique, détermination des outils de communication retenus et design du système global de communication électronique; efficacité, efficience et utilité du système de communication, et compatibilité avec les besoins et l'architecture de l'organisation; environnement et normes organisationnelles (gestion, opérations, relations interindividuelles, relations d'autorité, valeurs éthiques et culturelles au sens large, etc.). Deuxième partie : fonctions attribuées aux connaissances et à la communication électronique dans le contexte de l'organisation; liens entre ces deux volets de la réalité organisationnelle et mécanismes concrets de leur intégration à des usages particuliers; « réponse » de l'organisation au développement d'outils de communication électronique; usages souhaités, usages réels et usages prescrits; configuration des espaces communicationnels dans leurs rapports multiples à la normalisation des comportements communicationnels, à la gestion et à l'exploitation des systèmes électroniques de communication, et à l'environnement culturel particulier à une organisation. Troisième partie : implantation d'un système de communication électronique dans l'organisation et conséquences sur la gestion et la culture organisationnelles; analyse des enjeux organisationnels, éthiques et communicationnels.

Description

Les objectifs sont également les suivants :

  • identifier les modes d'organisation du travail, les types d'architecture organisationnelle et les propriétés des systèmes de communication électronique appropriés à différents contextes organisationnels;
  • développer des habiletés à analyser les impacts et les enjeux de la communication électronique dans l'organisation, et à exercer un sens critique à leur endroit.

Partie I ( Système d'organisation et système de communication électronique ) : De l'analyse des besoins en communication électronique pour la détermination des outils de communication retenus, au design du système global de communication électronique, trois préoccupations constantes des organisations concernent l'efficacité, l'efficience et l'utilité, tant du système de communication lui-même que de sa compatibilité aux besoins et à l'architecture de l'organisation, laquelle est alors perçue comme environnement à la communication électronique. À cette notion d'environnement vient aussi se greffer celle des normes organisationnelles (gestion, opérations, relations interindividuelles, relations d'autorité, valeurs éthiques et culturelles au sens large, etc.). L'un des biais emprunté, depuis quelques années seulement, afin de procéder à l'analyse des données recueillies concernant la problématique envisagée ici, consiste à faire appel au concept de « connaissance ». Il s'agit d'un concept qui a l'avantage d'être plus clair que celui d' « information », dans la mesure où ce dernier est souvent utilisé de manière essentiellement métaphorique, tandis que le premier est largement défini grâce aux contributions de la psychologie, de l'épistémologie et des théories de la cognition, pour ne nommer que les principaux domaines de référence de ce concept. Il devient dès lors possible de proposer des méthodes d'analyse fondées en droit et en fait à partir d'une distinction fondamentale entre les connaissances tacites et les connaissances explicites disponibles au sein d'une organisation.

Partie II ( Connaissances, communication et dynamique organisationnelle ) : Cette deuxième partie présente un panorama de l'étude des fonctions attribuées aux connaissances et à la communication électronique dans le contexte de l'organisation. Ce faisant, on découvrira la nature des liens qui sont alors théoriquement définis entre ces deux ordres de la réalité organisationnelle, et les mécanismes concrets qui président à leur intégration dans des usages particuliers. Ces mécanismes concernent la nature de la « réponse » de l'organisation au développement des usages d'outils de communication électronique; on parle d'usages tout d'abord souhaités, puis d'usages réels, et enfin d'usages prescrits dans leurs rapports aux connaissances tacites et explicites. Ces mécanismes sont analysables quant à la configuration des espaces communicationnels dans leurs rapports multiples à la normalisation des comportements communicationnels, à la gestion et à l'exploitation des systèmes électroniques de communication, et à l'environnement culturel particulier à une organisation.

Partie III ( Quelques enjeux de la communication électronique ) : L'implantation d'un système de communication électronique dans l'organisation entraîne non seulement un certain nombre de conséquences sur la gestion et la culture organisationnelles, il en découle également des enjeux qui eux-mêmes, lorsqu'ils sont mal analysés ou tout simplement ignorés, peuvent peser sur l'organisation. Ces enjeux doivent être analysés sur au moins trois plans distincts : les processus communicationnels utilisant ou non les outils technologiques, l'éthique et l'organisation (du travail, entre autres). Il s'agira alors de proposer des méthodes d'analyse de ces enjeux sur ces trois principaux plans et de fournir ensuite des méthodes de gestion qui favoriseront la diminution, tant des impacts négatifs que des risques qu'ils représentent pour l'organisation quant à la poursuite de ses intérêts et de ses objectifs.

Le manuel reprend les notions, concepts, situations et problématiques exposés dans le contenu :

Partie I Système d'organisation et système de communication électronique
Chapitre 1 L'architecture organisationnelle
Chapitre 2 Analyse des fonctions architectoniques de l'organisation
Chapitre 3 La technologie et les communications électroniques

Partie II Connaissances, communication et dynamique organisationnelle
Chapitre 4 Connaissances, information et communication : une introduction
Chapitre 5 La fonction des connaissances dans l'organisation
Chapitre 6 Développement des usages des outils électroniques de communication

Partie III Quelques enjeux de la communication électronique
Chapitre 7 Contexte communicationnel, normalisation et dynamique organisationnelle
Chapitre 8 Quelques enjeux communicationnels
Chapitre 9 Quelques enjeux éthiques

Conclusion

Matériel didactique

Le matériel didactique comprend un recueil de textes, un site Web et un volume : Jean Robillard (2004) Communications électroniques et dynamique organisationnelle.

Liste des documents expédiés

Renseignements technologiques

Le cours nécessite un accès à Internet et le logiciel Adobe Reader version 9.0 ou plus.

La configuration minimale d'un ordinateur personnel pour suivre le cours est la suivante :

Encadrement

L'encadrement est individualisé et assuré par une personne tutrice. Les communications se font par téléphone ou par courriel.

Évaluation

L'évaluation repose sur trois travaux (25 %, 10 % et 25 %) et un examen sous surveillance (40 %).

Description détaillée de l'évaluation

Deux travaux notés proposeront une situation dans un contexte organisationnel où on aura à analyser l'information et à appliquer les notions apprises. L'autre travail noté servira à réaliser une intégration des notions apprises dans les deux premières parties.

Travail noté 1 : Analyse des besoins en communication organisationnelle

Travail noté 2 : Intégration des apprentissages des premières parties du cours

Travail noté 3 : Évaluation de l'implantation d'un logiciel de communication

Examen : Évaluation des apprentissages

Particularités d'inscription

La personne admise au Baccalauréat en communication ne peut suivre le présent cours qu'après s'être inscrite à 9 crédits parmi les cours obligatoires.