Professeure responsable

Marie-Hélène Hébert

Objectifs

Acquérir les connaissances et développer les compétences nécessaires à l'évaluation des apprentissages des élèves du préscolaire, du primaire ou du secondaire en milieu scolaire québécois.

Se familiariser avec les concepts et les principes sous-jacents à l'évaluation des apprentissages. Développer sa compétence pour évaluer les apprentissages réalisés par les élèves afin de mieux vérifier la progression et l'acquisition des compétences, de communiquer clairement les résultats et d'adapter l'enseignement en conséquence. Réfléchir sur sa pratique d'évaluation des apprentissages passée ou future, tout en s'engageant activement dans un processus de développement professionnel.

Contenu

Rôles, caractéristiques et intégration de différentes formes d'évaluation des apprentissages (diagnostique, formative, certificative) dans le système scolaire québécois; concepts, critères, stratégies et outils d'évaluation; processus d'évaluation de la progression des apprentissages, de la planification au réinvestissement des résultats dans la pratique d'enseignement; évaluation comme objet de recherche et de développement au service de la réussite scolaire.

Matériel didactique

Le matériel didactique comprend :

Liste des documents expédiés

Renseignements technologiques

Le cours nécessite un accès à Internet, le logiciel Acrobate Reader, et une suite logicielle comprenant au moins un traitement de texte.

La configuration minimale d'un ordinateur personnel pour suivre le cours est la suivante :

Encadrement

L'encadrement est individualisé et assuré par une personne tutrice ou par la professeure responsable du cours. Les communications se font principalement par téléphone ou par courriel.

Évaluation

L'évaluation repose sur trois travaux : la production d'un aide-mémoire des bonnes manières de faire l'évaluation (30 %), la conception d'une démarche d'évaluation pour vérifier où en sont les élèves dans leurs apprentissages (45 %) et l'écriture d'une réflexion critique sur des aspects sensibles de l'évaluation (25 %).