En effet, c'est le 1er juin 1989 que le SEL a vu le jour. C'est l'importance de la qualité de la langue orale et écrite comme véhicule de communication ainsi que l'à-propos de vérifier les connaissances et les habiletés langagières qui ont amené l'Université TÉLUQ à prendre le risque de créer cette nouvelle entité administrative il y a 20 ans.

Ce « projet » que l'on voulait performant en six mois n'a cessé de répondre à des besoins d'évaluation linguistique (en français, en anglais et en espagnol) depuis sa création. Ces besoins sont toujours en croissance, ces besoins sont toujours pertinents.

C'est surtout dans le cadre de l'embauche de personnel que les institutions publiques ou privées ont recours aux services du SEL.

Par ailleurs, le perfectionnement linguistique sur mesure et non crédité attire aussi une clientèle formée soit d'individus, soit d'organismes ou d'institutions d'enseignement (universités, collèges, commissions scolaires).

Fait à remarquer, l'élaboration de normes de compétences linguistiques attire une clientèle de plus en plus grandissante.

En 20 ans, le SEL a servi près d'un demi-million d'utilisateurs. En effet, au cours des vingt dernières années, le SEL a conçu des dizaines d'instruments de mesure, plusieurs dictées et jeux linguistiques, différents contenus de cours de français ou d'anglais, et des cahiers préparatoires pour ses tests de langue. Il a aussi offert des services de traduction et de révision linguistique qui sont très appréciés par les diverses fonctions publiques. Les différentes municipalités, partout à travers le Québec, apprécient, comme le reste de la clientèle d'ailleurs, les produits « clés en main » du SEL (normes linguistiques, tests, cours sur mesure). C'est ainsi qu'en 2009, le SEL dessert des centaines d'entreprises et d'institutions publiques et privées, des milliers d'individus, et ce, partout à travers la province et même au-delà. Depuis 1989, près de 200,000 tests de langue ont été corrigés au SEL.

Le dynamisme de l'équipe, la rapidité des interventions (résultats dans les 24 heures), la qualité du service à la clientèle, la reconnaissance de ses tests, l'expertise, la rigueur, la neutralité, la diversité des produits, l'approche pédagogique à jour et novatrice, la notoriété d'un consultant de calibre universitaire sont divers facteurs qui font du SEL un fournisseur estimé et recherché. Il a assuré son épanouissement en misant surtout sur le développement de produits de qualité et sur le service à la clientèle. Il a su s'adapter aux attentes du marché et évoluer avec les besoins de la collectivité. Cette façon de faire ne lui a pas seulement permis de développer sa clientèle mais aussi de la conserver.

Le SEL :
  • est reconnu par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec;
  • est reconnu par l'Office québécois de la langue française;
  • est récipiendaire du Mérite du français en éducation, décerné par le Conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec;
  • a des activités internationales à l'intérieur du groupe de travail en linguistique appliquée « Langues pour l'Europe »;
  • est récipiendaire du prix Réalisation des Prix d'excellence en gestion de l'Université du Québec;
  • a l'exclusivité, dans plusieurs grandes entreprises et sociétés d'état, quant à l'application de leur politique linguistique;
  • est classé consultant expert dans le cadre de causes linguistiques devant les tribunaux pour avoir participé activement aux règlements de causes complexes dans le domaine.

Merci à tous les employés, anciens et actuels (une cinquantaine) sans qui rien de tout cela n'aurait été possible. Merci aux professionnels, aux préposés, aux surveillants, aux correcteurs, aux évaluateurs, aux concepteurs, aux contractuels et aux pigistes.

Merci à tous nos clients qui nous ont fait confiance en nous acheminant leurs dossiers d'évaluation et de formation linguistiques. Sans eux, le SEL n'existerait pas.

Merci aux différentes directions et aux différents services de l'Université TÉLUQ auxquels le SEL a eu recours dans le cadre de ses projets et réalisations.

Merci à la haute direction, d'hier et d'aujourd'hui, de l'Université TÉLUQ d'avoir pris ce « beau risque » et de continuer à croire en ce service à la collectivité qu'est le SEL.

Apporter des solutions concrètes et originales à des problèmes d'évaluation souvent très pointus et dépasser les attentes de la clientèle sont là des démarches qui nous ont permis de durer, de tenir le coup et de faire face à la concurrence.

Voilà un peu ce qui explique la présence du SEL, encore remarquée, en 2009.

Monique Desnoyers
Directrice
Service d'évaluation linguistique