Le projet ici proposé repose sur quatre constats liés:

1. Permettant le développement des compétences et l’adaptation aux besoins des organisations, la formation des individus joue un rôle crucial dans l’économie moderne.

2. De plus en plus d’adultes recourent à la formation ouverte et à distance qui, par la flexibilité qui la caractérise, leur permet de compléter des enseignements du tertiaire.

3. Flexible, la formation à distance accroît l’accessibilité de l’enseignement supérieur mais la persistance et l’apprentissage en profondeur sont d’autant plus problématiques que les étudiants se trouvent quelque peu éloignés de cadre et dynamique collectifs.

4. Les interactions entre apprenants sont susceptibles d’améliorer la situation en favorisant la création de liens sociaux et l’apprentissage par la discussion sans augmenter les frais de formation mais imposer de tels échanges freine la flexibilité.

Alors que divers dispositifs technopédagogiques fondés sur l’interaction à distance entre pairs dans le cadre de démarche d’accompagnement ou de travail collaboratif existent mais de façon éparse, nous proposons de les recenser et de les analyser. En effet, l’absence de coordination entre services et/ou établissements permettant la diffusion des bonnes pratiques repérées et évitant la reproduction des démarches non favorables à l’apprentissage et à la persistance des étudiants est d’autant plus dommageable que des études sont généralement menées sur ces dispositifs particuliers. Il semble donc opportun de réaliser une revue de littérature des recherches portant sur des dispositifs de formation à distance impliquant l’interaction médiatisée entre apprenants. L’objectif principal de cette recherche est ainsi d’identifier les dispositifs d’interaction entre étudiants favorables à la réussite de ces derniers dans le contexte de la formation à distance dans l’enseignement supérieur au Canada. L’objectif secondaire est d’obtenir une vue synthétique de la recherche dans le domaine afin de favoriser l’approfondissement des perspectives intéressantes et l’ouverture de nouvelles voies.

A cette fin, trois enseignants-chercheurs en formation à distance s’intéressant à cette thématique dans leurs pratiques pédagogiques quotidiennes ainsi que dans leurs recherches proposent de se réunir pour réaliser cette synthèse accompagnés de deux étudiants en maîtrise qu’ils formeront ainsi à la recherche. C’est principalement en vue de rémunérer ces étudiants et leur permettre de se former et valoriser leur travail en participant à des évènements scientifiques qu’une subvention est ici sollicitée pour réalisée cette recherche entre mai et octobre 2015

Chercheur principal

Cathia Papi

Co-chercheurs

Caroline Brassard; Jean-Luc Bédard

Organisme subventionnaire

CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada)

Programme

Synthèse des connaissances

Secteur de recherche

Enseignement et apprentissage à distance

Années

2015 - 2016

Montant accordé

24 981,00 $