Logo Université TÉLUQ.

Rencontres Émile-Ollivier

Troisième rencontre

21 novembre 2019
8 h 30 à 17 h 10
Montréal

Au-delà des territoires et des cultures : nos lieux d'élection, nos liens d'appartenances

Cette troisième rencontre Émile-Ollivier poursuit l'étude des appartenances diverses et de lieux d'élection physiques ou sociologiques. Comme les dernières rencontres, elle se présente tout en contraste. Avec la participation d'auteurs de publications récentes et d'une réalisatrice, cette rencontre est à nouveau l'occasion d'une réflexion collective qui cherche à comprendre les enjeux soulevés par les liens d'appartenances et les lieux d'élection, d'une perspective humaniste et contextualisée.

Déroulement de la rencontre

En avant-midi, Joseph Yvon Thériault et Pierre Anctil, avec la collaboration de Valentina Gaddi, abordent deux dimensions qui se situent, en apparence, aux quasi-antipodes des appartenances et des lieux d'élection. Le cosmopolitisme est-il une option citoyenne et politique viable en démocratie? Comment l'appartenance en communauté s'harmonise-t-elle avec l'appartenance citoyenne? Quelles sont les négociations (et leurs impacts) individuelles et collectives dans le rapport au territoire, à la culture, au monde? Les liens qu'un individu établit avec son milieu orientent-ils la société? Les auteurs et professeurs font part de leurs analyses entre communautés locales, politique nationale et cosmopolitisme. Ce dialogue se poursuit par une discussion avec les participants et participantes.

La rencontre se poursuit en après-midi avec le visionnement du très beau et très percutant film de Nadia Zouaoui : L'Islam de mon enfance. Ce sera l'occasion de continuer l'analyse des ancrages personnels et collectifs sur un sujet d'actualité. Tout en traçant les lignes entre l'islam politique et l'islam culturel, Nadia Zouaoui tente, à sa manière, de créer des ponts entre les cultures. Son film, sa présentation et les discussions qui en suivront sont autant d'occasions de permettre l'émergence d'ancrages communs.

Gratuit • Inscription obligatoire (places limitées) avant le 18 novembre 2019

Je m'inscris

Photo d'Émile-Ollivier

Émile Ollivier incarne les trois thèmes des Rencontres, soit la pluralité de l'accueil, de l'échange et de la société. Écrivain, sociologue et professeur québécois d'origine haïtienne, son implication sociale et sa carrière reflètent les visées de ces rencontres : stimuler les échanges sur l'accueil et la formation des nouveaux arrivants, la diversité culturelle et la littérature.

En savoir plus

Événement présenté par

Institut Jacques-Couture

L'Institut Jacques-Couture soutient les innovations en enseignement, en recherche et dans les services aux collectivités en lien avec cette thématique récurrente : « accueils, échanges, sociétés ». Dans le contexte québécois, l'accent de la thématique est mis sur la maîtrise de la langue française et sur une meilleure connaissance de la société québécoise par les nouveaux arrivants. Il cherche également à favoriser une plus grande compréhension du monde dans la société québécoise.

Programme

  • 8 h 30

    Accueil

  • 9 h 30

    Bienvenue et présentation de la rencontre

    Angéline Martel

    Directrice de l'Institut Jacques-Couture

Première partie

Cosmopolitisme et lieux d'élection

  • 9 h 40

    Sept leçons sur le cosmopolitisme : Agir politique et imaginaire démocratique

    Joseph Yvon Thériault

    Joseph Yvon Thériault est depuis 2008 professeur titulaire au département de sociologie de l'UQAM et a été titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en Mondialisation, Citoyenneté et Démocratie (2008-2015). Il a été directeur-fondateur du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités (CIRCEM) et titulaire de la chaire de recherche Identité et francophonie à l'Université d'Ottawa. Ses recherches portent sur les rapports entre les identités collectives et la démocratie (citoyenneté) dans une perspective d'histoire des idées, d'analyse comparative des petites sociétés et, de manière particulière, dans le contexte de la société québécoise, de l'Acadie et des francophonies minoritaires du Canada. Il a publié plusieurs livres, dont Sept leçons sur le cosmopolitisme: Agir politique et imaginaire démocratique et il a dirigé plusieurs groupes de recherche, des ouvrages collectifs et des revues spécialisées portant sur les questions au centre de ses recherches : la citoyenneté, la démocratie, l'État-providence, la mémoire, la francophonie, l'identité collective. Ses nombreuses interventions publiques intéressent un public varié, tant celui des colloques internationaux et des universitaires que celui des planificateurs des politiques publiques ou des militants de la société civile. Il participe régulièrement dans les émissions d'affaires publiques et a tenu notamment une chronique à l'émission Ouvert le samedi du réseau national de Radio-Canada.

  • Enjeux et complexités de la présence juive hassidique à Montréal

    Pierre Anctil avec la collaboration de Valentina Gaddi

    Pierre Anctil est professeur titulaire au Département d'histoire de l'Université d'Ottawa, où il enseigne l'histoire canadienne contemporaine et l'histoire juive canadienne. Il est membre de la Société royale du Canada depuis octobre 2012. Spécialiste de la culture juive, il a obtenu en 2008 une bourse Killam du Conseil des arts du Canada, grâce à laquelle il a publié en 2012 une biographie historique intitulée : Jacob-Isaac Segal (1896-1954), un poète yiddish de Montréal et son milieu. Depuis 1992 il a traduit une dizaine d'ouvrages de langue yiddish parus à Montréal au 20e siècle. Il a publié en 2017 aux Éditions du Boréal un ouvrage synthèse intitulé : L'histoire des Juifs du Québec.

    Valentina Gaddi est boursière Vanier et candidate au doctorat au Département de sociologie de l'Université de Montréal. Sa thèse explore les logiques de construction identitaire des femmes juives hassidiques, à partir de leurs visions et pratiques de la maternité. Elle a obtenu une maîtrise au même département, avec le mémoire La grammaire d'Outremont : ethnographie de trois controverses autour des hassidim. Elle fait partie de l'équipe de recherche Pluradical et est la vice-coordinatrice du Collectif Judéité(s).

    Suivi d'un échange entre les auteurs et d'une discussion avec l'auditoire

  • 12 h 15

    Lunch sur place

Deuxième partie

Ancrages aux multiples appartenances

  • 13 h 30

    L'Islam de mon enfance (87 min.)

    Film de Nadia Zouaoui présentant un regard inédit sur l'islam culturel qui permet de le distinguer des pouvoirs politiques.

  • 15 h

    Pause et affiches

  • 15 h 15

    L'Islam de mon enfance

    Nadia Zouaoui

    Née en Algérie, Nadia Zouaoui vit au Québec depuis 1988, où elle a fait des études en littérature et en communication aux universités de Montréal et McGill. Son premier film d'auteur, Le Voyage de Nadia, lève le voile sur la souffrance des femmes dans sa société patriarcale qui l'a vue grandir en Algérie.  Le film a raflé plusieurs prix dont le Gémeau de la meilleure écriture documentaire au Québec et un prix aux RIDM.

    Peur, Colère et Politique, son film sur la montée de l'islamophobie politique aux États-Unis, a aussi raflé plusieurs prix dont la Meilleure production canadienne indépendante et une mention spéciale du jury des Droits de la personne au Festival Vues d'Afrique. Son dernier film, L'Islam de mon enfance, qui raconte l'impact de l'intégrisme sur sa société d'origine; il vient de gagner un premier prix au Festival d'Agadir au Maroc. Par ses documentaires d'opinion, Nadia plonge dans l'adversité pour essayer, à son échelle, de construire des ponts entre les cultures, entre le Nord et le Sud, et entre les gens d'origines et d'opinions diverses. Son but est d'initier la pensée critique et le dialogue pour un meilleur vivre-ensemble.

    Suivi d'une discussion avec l'auditoire

  • 15 h 45

    Commentaires d'Éric Bédard en introduction à la discussion générale

    Éric Bédard

    Historien du Québec et du Canada, Éric Bédard s'intéresse aux idées politiques en contexte, à l'historiographie et aux rapports qu'entretiennent les Québécois avec leur passé. Spécialiste du 19e siècle, il est l'auteur de Survivance. Histoire et mémoire du XIXe siècle canadien-français (Boréal, 2017) et de Les Réformistes. Une génération canadienne-française au milieu du XIXe siècle (Boréal, 2009), un ouvrage primé par l'Assemblée nationale du Québec et la Société historique du Canada. Soucieux de mieux faire connaître l'histoire au grand public, il intervient régulièrement dans les médias et a fait paraître, en 2012, L'Histoire du Québec pour les nuls (First). Avec Xavier Gélinas, il travaille présentement à l'édition des Chroniques politiques de René Lévesque parues de 1966 à 1976. Les deux premiers tomes sont parus chez Hurtubise en 2014 et 2017.

  • 17 h

    Mot de clôture

Inscription

Veuillez indiquer votre titre de civilité (Madame ou Monsieur).

   *

Allez-vous prendre part au repas du midi offert sur place?

   *

* Vous devez remplir tous les champs suivis d'un astérisque.

Lieu

Amphithéâtre de l'Université TÉLUQ

5800, rue Saint-Denis, 11e étage
Montréal (Québec)  H2S 3L5

Carte TÉLUQ.

Où manger à proximité?