Pour diffusion immédiate

Acceptabilité sociale et citoyenneté corporative - Subvention pour la professeure Emmanuelle Champion

Québec, le 30 janvier 2019 – La professeure en management Emmanuelle Champion, de l’École des sciences de l’administration de l’Université TÉLUQ, reçoit, à titre de cocandidate, une subvention de 64 964 $ sur deux ans du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) dans le cadre du programme de subventions de développement Savoir.

Le montant reçu lui donnera l’occasion, avec le chercheur Armel Brice Adanhounme, professeur au Département de gestion des ressources humaines à l’UQTR, de lancer le projet « La citoyenneté corporative par l’acceptabilité sociale : éclairages de la socio-anthropologie du développement ». Tous deux travailleront à élucider les débats que suscite l’acceptabilité sociale de projets de développement local, notamment auprès des communautés traditionnelles en Afrique subsaharienne et autochtones au Canada, et ce, par la mise en œuvre de programmes sociaux et environnementaux par les entreprises multinationales pour faire preuve de leur bonne citoyenneté corporative.

« L’innovation, l’engagement, le respect, l’intégrité et la collaboration sont les valeurs fondamentales de l’Université TÉLUQ et je suis fier que notre université puisse contribuer, par ce projet de recherche, à l’émergence d’un développement inclusif des communautés traditionnelles et autochtones où le respect des cultures prime », a souligné André G. Roy, directeur général par intérim de l’Université TÉLUQ.

Pour sa part, la professeure Champion propose « d’augmenter l’acceptabilité sociale de gros projets, miniers par exemple. Cette accessibilité repose pour l’instant sur des processus délibératifs pilotés par les firmes multinationales ».

Cette recherche veillera donc à renforcer les mécanismes de gouvernance locale et à enrichir le débat sur le rôle des entreprises en contexte traditionnel et autochtone ainsi que sur l’action des gouvernements en tant que garants des droits liés à la citoyenneté de ces communautés périphériques.

Le CRSH
Le CRSH est l’organisme subventionnaire fédéral qui encourage et appuie la recherche de niveau postsecondaire ainsi que la formation en recherche dans le domaine des sciences humaines. L’organisme joue un rôle de premier plan dans le milieu canadien de la recherche et des sciences et s’engage à favoriser une plus grande équité, diversité et inclusion en sciences. Le CRSH investit plus de 350 millions de dollars par année à l’appui de plus de 8 000 étudiants des cycles supérieurs et de près de 14 000 chercheurs.

L’Université TÉLUQ
Créée en 1972 pour rendre le savoir accessible, la TÉLUQ est la seule université francophone en Amérique du Nord à offrir tous ses programmes à distance. Chaque année, près de 20 000 personnes choisissent la flexibilité de l’Université TÉLUQ pour y faire leurs études universitaires, du 1er au 3e cycle. 

- 30 - 

Source :
Denis Gilbert
Chargé des relations avec la presse
Service des communications et des affaires publiques
418 657-2747, poste 5282
1 800 463-4728, poste 5282
denis.gilbert@teluq.ca 

Suivez-nous
www.twitter.com/teluq
www.teluq.ca/facebook