Pour diffusion immédiate

Le prix Camille-Laurin décerné à la professeure Angéline Martel de l’Université TÉLUQ

Québec, le 23 novembre 2018 – L’Université TÉLUQ félicite la professeure Angéline Martel, du Département Sciences humaines, Lettres et Communications, qui a reçu le prix Camille-Laurin, la plus haute distinction décernée par l’Office québécois de la langue française, lors du Gala des Mérites du français, qui s’est déroulé à Montréal le 22 novembre 2018.

Le prix Camille-Laurin, doté d’une bourse de 5 000 $, récompense depuis 1999 des personnes influentes dont l’engagement remarquable, le sens de l’initiative et les réalisations novatrices et significatives concourent à assurer la présence du français partout au Québec.

« L’ensemble du personnel de l’Université TÉLUQ se joint à moi pour saluer l’honneur qui vient d’être décerné à la professeure Angéline Martel. En plus d’avoir été responsable de 24 cours de langue et de didactique des langues, de même que de huit programmes dans ces mêmes domaines, madame Martel, avec ses collègues professeurs, a également mis sur pied, en juin 2017, l’Institut Jacques-Couture, dont elle assume la direction. Cet institut a pour mission de soutenir les innovations en enseignement, en recherche et en services à la collectivité qui portent sur la maîtrise de la langue française et sur une meilleure connaissance de la société québécoise », a déclaré le directeur général par intérim, monsieur André G. Roy.

Pour sa part, M. Robert Vézina, président-directeur général de l’Office québécois de la langue française, a tenu à souligner qu’« avec ses nombreuses réalisations visant le développement de la langue française au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde, Angéline Martel a contribué de façon exemplaire à la valorisation de notre langue officielle, qui est aussi notre langue commune. Son parcours professionnel est très éloquent à cet égard. L’Office est ainsi très heureux de lui décerner cette année sa plus prestigieuse distinction ».

Outre ce nouveau prix, madame Martel a déjà reçu ces honneurs : l’Ordre des francophones d’Amérique, le prix Ted Aoki, le prix Boréal de la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada, le Prix d’excellence en coopération internationale de l’Association canadienne d’enseignement à distance, ainsi que la Croix du service méritoire du Gouverneur général du Canada, qui se veut la plus haute distinction civile canadienne.

L’Office québécois de la langue française
Créé en 1961, l'Office québécois de la langue française veille à ce que le français soit la langue normale et habituelle du travail, des communications, du commerce, des affaires et de l'Administration. Il enrichit la terminologie et offre des outils et des services linguistiques. L'Office assure le respect de la Charte de la langue française et surveille l'évolution de la situation linguistique au Québec.

L’Université TÉLUQ
Créée en 1972 pour rendre le savoir accessible, la TÉLUQ est la seule université francophone en Amérique du Nord à offrir tous ses programmes à distance. Chaque année, près de 20 000 personnes choisissent la flexibilité de l’Université TÉLUQ pour y faire leurs études universitaires, du 1er au 3e cycle. 

- 30 -

Source :
Denis Gilbert
Chargé des relations avec la presse
Service des communications et des affaires publiques
418 657-2747, poste 5282
1 800 463-4728, poste 5282
denis.gilbert@teluq.ca

Suivez-nous
www.twitter.com/teluq
www.teluq.ca/facebook