Photo de Mélinda Caron

Mélinda Caron est professeure au département Sciences humaines, Lettres et Communication de l’Université TÉLUQ, où elle enseigne la langue et la littérature françaises. Elle a auparavant été professeure à l’University of Wisconsin-Madison, à Fordham University (New York, Lincoln Center) et à l’Université Concordia (Montréal). Ses intérêts de recherche portent sur la littérature française du XVIIIe siècle, la presse littéraire de l’Ancien Régime, l’histoire de la littérature des femmes et l’imaginaire du féminin.

Outre plusieurs articles et chapitres d’ouvrages collectifs, Mélinda Caron a publié une monographie intitulée Écriture et vie de société. Les Correspondances littéraires de Louise d’Épinay (Les Presses de l’Université de Montréal, 2017) et elle a procuré l’édition critique de l’année 1764 de la Correspondance littéraire de Friedrich Melchior Grimm (Centre international d’étude du XVIIIe siècle, Ferney-Voltaire, 2018).

Formation

Ph. D. en Études françaises, Université de Montréal

Doctorat en littérature et civilisation françaises, Université Paris IV-Sorbonne

Champs d'expertise

  • Littérature française du XVIIIe siècle
  • Histoire de la littérature des femmes
  • Presse littéraire ancienne (XVIIe-XVIIe siècles)
  • Écriture épistolaire
  • Édition critique 

Enseignement

Projets de recherche

  • « Mémoire collective et histoire de la littérature des femmes » (FRQ-SC 2020-2023)
  • « Archives, technologies et savoirs autour de la Comédie-Française » (CRSH, 2018-); volet analyse de la critique de spectacle dans la presse littéraire de la première moitié du XVIIIe siècle
  • La Correspondance littéraire de Grimm (1753-1773) : édition critique, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, Ferney-Voltaire.
  • Correspondance générale de Marie du Deffand (1724-1780) : inventaire en collaboration avec Marianne Charrier-Vozel (Université de Rennes I)

Publications et communications

Livres

Monographie

Caron, Mélinda (2017). Écriture et vie de société. Les Correspondances littéraires de Louise d’Épinay (1755-1783), Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, « Espace littéraire », 259 pages.

Éditions critiques

Friedrich Melchior Grimm, Correspondance littéraire, t. XIII, 1766, éd. Ulla Kölving en coll. avec Mélinda Caron, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du XVIIIe siècle (à paraître).

Friedrich Melchior Grimm, Correspondance littéraire, t. XI, 1764, éd. Mélinda Caron, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2018, lxxxv + 614 pages.

Friedrich Melchior Grimm, Correspondance littéraire, t. VIII, 1761, éd. Ulla Kölving en coll. avec Else Marie Bukdahl et Mélinda Caron, Ferney-Voltaire, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2013.

Articles de revues avec comité de lecture

Caron, Mélinda (2021). “L’ami couronné”, ou le roi de Pologne lecteur de la Correspondance littéraire de Grimm. Mémoires du livre / Studies in Book Culture, 12 (1). https://doi.org/10.7202/1077805ar

Caron, Mélinda (2016). L’imaginaire de la féminité en (Ancien) Régime médiatique. Littératures classiques (90), 89-103.

Caron, Mélinda (2014). Les études sur les femmes et le genre. Dix-huitième siècle, 46, 219-234. https://doi.org/10.3917/dhs.046.0219

Caron, Mélinda (à paraître). « Grimm et ses princesses », Romanische Studien, Beihefte « Friedrich Melchior Grimm. Pensée, réseaux et génie médiatique du philosophe européen de Ratisbonne », dir. Jonas Hock et Kirill Abrosimov.

Caron, Mélinda (2018). « A distinguished & anonymous female presence: Louise d’Épinay and the Correspondance littéraire’s imagined community », The Scholar & Feminist Online, dossier Women and community in the Ancien Régime: Traditional and new media, dir. Laurie Postlewate, Christine McWebb et Lori Walters. URL : http://sfonline.barnard.edu/women-and-community-in-early-modern-europe-approaches-and-perspectives/a-distinguished-and-anonymous-female-presence-louise-depinay-and-the-correspondance-litteraires-imagined-community/

Caron, Mélinda et Marianne Charrier-Vozel (2012). « La correspondance de Mme Du Deffand. État de la question », Revue Épistolaire 38, 193-213.

Caron, Mélinda (2008). « Les pratiques d’écriture de Louise d’Épinay à la lumière du “Rêve de Mlle Clairon” », Loxias, 22. URL : http://revel.unice.fr/loxias/

Caron, Mélinda (2005). « Vers un nouveau paradigme. Dialogue pédagogique et incarnation de l'enfance dans Les Conversations d'Émilie de Louise d'Épinay », dans Savoirs et fins de la représentation sous l'Ancien Régime, dir. Annie Cloutier, Catherine Dubeau et Pierre-Marc Gendron, Québec, Presses de l'Université Laval, « Cahiers du CIERL », 189-202.

Chapitres de livres

Caron, Mélinda (2020). « Affinités créatives. Amitié, philosophie et écriture dans l’œuvre de Louise d’Épinay », dans Les Femmes et la philosophie des Lumières. Modes et formes de collaboration et de participation, dir. Laurence Vanoflen, Paris, Classiques Garnier, coll. « Masculin/féminin dans l’Europe moderne », 26, 2020, 117-131.

Caron, Mélinda (2017). « La Spectatrice, Aspasie, la comtesse de... ou le masque identitaire féminin dans la presse littéraire d’Ancien Régime », dans La Pseudonymie dans la littérature française. De François Rabelais à Éric Chevillard,  dir. David Martens, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « La Licorne », 245-254.

Caron, Mélinda (2016). « Six Feet Under. Récits souterrains », dans Les Téléséries. L’Historicité des communautés imaginaires, dir. François-Emmanuël Boucher, Sylvain David et Maxime Prévost, Québec, Nota Bene, « Études culturelles », 111-125.

Caron, Mélinda (2016). « L'imaginaire de la féminité et de l’amitié mondaine. De la presse à la chronique littéraires (XVIIIe-XIXe siècles) », dans Lettres de noblesse, dir. David Martens, t. I : L’Imaginaire nobiliaire dans la littérature française du XIXe siècle, Paris, Classiques Garnier, « Carrefour des lettres modernes », 31-45.

Caron, Mélinda (2012). « Des lettres de la “belle dame” aux critiques de “Mme ***”. Correspondance et sociabilité chez Louise d’Épinay », dans Femmes, rhétorique et éloquence sous l'Ancien Régime, dir. Claude La Charité et Roxanne Roy, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, « L’école du genre », 241-252.

Caron, Mélinda (2004). « L’intimité pédagogique dans Les Conversations d’Émilie de Louise d’Épinay », dans Terræ incognitæ de l'écriture féminine, dir. Marie-Laure Girou Swiderski, Ottawa/Toronto/New York, Legas, 97-105.

Communications dans des actes avec comité de lecture

Caron, Mélinda (2012). « L’amitié épistolaire de Ferdinando Galiani et de Louise d’Épinay (1769-1783). La représentation de soi à l’épreuve du temps », Revue Épistolaire 38, 167-178.

Caron, Mélinda (2011). « L’épistolière mondaine anonyme dans les périodiques littéraires d’Ancien Régime », Médias 19, dossier La Lettre et la presse. Poétiques de l'intime et culture médiatique au XIXe siècle, dir. Guillaume Pinson. URL : http://www.medias19.org

Caron, Mélinda (2010). « Louise d’Épinay et le “petit comité”. Représentation de la vie de société dans la correspondance avec Ferdinando Galiani », dans L’Œuvre de madame d’Épinay, écrivain-philosophe des LumièresActes du premier colloque international consacré à madame d’Épinay, dir. Jacques Domenech, Paris, L’Harmattan, « Thyrse », 15-30.

Autres contributions avec comité de lecture

Articles de dictionnaire

Articles parus dans le Dictionnaire des femmes de l’Ancienne France, Société internationale pour l’étude des femmes de l’Ancien Régime (SIEFAR). URL : http://siefar.org :

  • Caron, Mélinda et Marianne Charrier-Vozel (2016). « Louise Honorine de Crozat du Châtel [duchesse de Choiseul] ».
  • Caron, Mélinda et Marianne Charrier-Vozel (2015). « Marie de Vichy-Chamrond [marquise Du Deffand] ».
  • Caron, Mélinda (2008). « Marie-Thérèse Geoffrin [marquise de la Ferté-Imbault] ».
  • Caron, Mélinda (2006). « Louise-Florence-Pétronille Tardieu d'Esclavelles [madame d’Épinay] ».

Comptes rendus

Caron, Mélinda (à paraître). « Ramona Herz-Gazeau, La Femme entre raison et religion. Les Américaines (1769) de Marie Leprince de Beaumont, Paris, Classiques Garnier, coll. “Masculin/féminin dans l’Europe moderne”, 2019, 458 p. », Eighteenth-Century Fiction.

Caron, Mélinda (2013). « Isabelle Tremblay, Le Bonheur au féminin. Stratégies narratives des romancières des Lumières, Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, coll. “Espace littéraire”, 2012, 184 pages », @nalyses. Revue de critique et de théorie littéraire, 8, 1, hiver 2013, 325-334. URL : https://uottawa.scholarsportal.info/ojs/index.php/revue-analyses/article/view/851/742

Caron, Mélinda (2013). « Joan Hinde Stewart, The Enlightenment of age. Women, letters and growing old in eighteenth-century France, Oxford, Voltaire Foundation, coll. “SVEC”, 2010, 284 pages », Les Lettres romanes, vol. 67, n° 3-4, 569-573.

Caron, Mélinda (2010). « Claudine Giacchetti, Poétique des lieux. Enquête sur les mémoires féminins de l'aristocratie française (1789-1848), Paris, Honoré Champion, coll. “Romantisme et modernités”, 118, 2009, 327 pages », Les Lettres romanes, vol. 64, n° 3-4, 461-465.

Caron, Mélinda (2007). « Revue des revues théâtrales de langue française », L’Annuaire théâtral. Revue québécoise d’études théâtrales, 42, automne 2007, 153-158.