Photo de Geneviève Sirois

Geneviève Sirois est professeure en administration scolaire à l'Université TÉLUQ et professeure associée à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Elle est également chercheuse régulière au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE). Depuis 2017, elle enseigne principalement au 2e cycle aux futures et nouvelles directions d'établissements scolaires. Elle est également responsable des deux programmes de Maîtrise en éducation - concentration administration scolaire (avec mémoire et avec essai).

Sur le plan de la recherche, la professeure Sirois est titulaire d’un doctorat en administration de l’éducation de l'Université de Montréal. Ses études doctorales lui ont permis de se spécialiser dans le domaine de l’analyse des politiques publiques et les enjeux de l’attraction et de la rétention du personnel de l’éducation, plus particulièrement dans le contexte des pays d'Afrique subsaharienne.  Elle poursuit ses recherches dans cette région, notamment par le biais d'études comparatives sur la privatisation de la formation initiale des enseignants. Depuis 2017, elle a également développé des projets de recherche en administration de l’éducation dans le contexte québécois et s'intéresse plus particulièrement aux solutions les plus pertinentes pour faire face aux pénuries d'enseignants et de suppléants.

Formation

  • Ph.D. Administration de l'éducation (Université de Montréa, 2017)
  • Maîtrise en éducation, profil recherche (UQAM, 2009)
  • Certificat de 1er cycle en psychoéducation (UQAR, 2008)
  • Baccalauréat en enseignement au secondaire (UQAR, 2007)
  • Certificat de 1er cycle Petite enfance et famille: intervention précoce (Université de Montréal, 2001)

Champs d'expertise

  • Politiques éducatives
  • Attraction, formation, recrutement et rétention du personnel éducatif
  • Pénuries d'enseignants
  • Administration de l'éducation
  • Éducation comparée 
  • Afrique subsaharienne

Enseignement

Projets de recherche

Principaux projets en cours: 

  1. Le projet "Pénuries d’enseignants et de suppléants au Québec : les pistes de solution les plus prometteuses" (subventionné par le FRQSC 2020-2023) vise à collaborer avec les acteurs du milieu scolaire pour apporter des réponses aux deux questions suivantes: (1) Quelles sont les solutions actuellement mises en œuvre au Québec pour contrer la pénurie d’enseignants et de suppléants? (2) Comment sont-elles mises en œuvre et avec quels effets sur l’attraction, le recrutement et la rétention des enseignants et des suppléants??  
  2. Le projet "Travailler en communauté stratégique sur les problématiques associées à la pénurie d’enseignants en Abitibi-Témiscamingue et au Nord-du-Québec" s’inscrit dans le cadre des travaux du Groupe régional d’acteurs pour la valorisation des enseignants  (GRAVE), une communauté stratégique réunissant des représentants des directions des ressources humaines des Centres de services scolaires, du Syndicat des enseignantes et enseignants de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue, de l'UQAT, du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue et du Centre d'études collégiales de Chibougameau. Le mandat que s’est donné le GRAVE est celui-ci : établir un diagnostic au sujet de la pénurie d’enseignants et de suppléants, élaborer et mettre en œuvre un plan d’action stratégique régional sur la valorisation de la profession enseignante, et ce, en lien avec les enjeux de l’attraction, du recrutement et de la rétention des enseignants et des futurs enseignants. 
  3. Le projet "Privatisation de la formation des enseignants : une étude comparative Sud-Sud" s’inscrit dans une programmation scientifique plus large qui souhaite contribuer à la compréhension des enjeux associés à l’émergence des écoles privées de formation des enseignants dans les pays du Sud. Plus spécifiquement, le projet vise à réaliser une cartographie du phénomène de privatisation de la formation des enseignants du primaire et du secondaire. Trois objectifs spécifiques sont ainsi visés, soit (1) recenser la littérature et réaliser une synthèse des connaissances du domaine de la privatisation de la formation des enseignants; (2) proposer une typologie des formes de privatisation de la formation des enseignants; et (3) recenser les pays du Sud (Amérique latine et d’Afrique subsaharienne) où ce phénomène est présent.

Publications et communications

Voici, s'il y a lieu, les documents disponibles dans R-libre, le répertoire de publications de recherche de la TÉLUQ.

Prix et distinctions

Prix de la meilleure thèse de la FESP 2018 dans le secteur des Sciences sociales (Faculté des études supérieures et postdoctorales) - 2018

Prix Jeanne Grégoire pour la meilleure thèse en éducation décerné par la Faculté des sciences de l'éducation (2017-2018)