Afin de préserver les systèmes de soins actuel, publics ou privés, un grand nombre d’organisations de santé à travers le monde se sont inspirées des modèles d’optimisation des services adoptés par l’industrie (le système de production Toyota pour les aider à transformer et à pérenniser leur système de soins (Jancarik et Vermette, 2013). Or, ce système fait l’objet de critiques et ne fournit pas toujours les résultats attendus car il une intensification du travail, une réduction des ressources (moyens, personnels...), une augmentation du malêtre au travail (Bouville et Trempe, 2015) et une dégradation de la qualité des soins (Belorgey, 2011). Récemment, certaines organisations de santé au Québec ont développé d’autres systèmes avec de nouveaux ratios professionnelle de soins/patients, une solution qui semble prometteuse, mais à valider. Notre recherche permettra de documenter les effets des réorganisations en cours dont certaines touchant l’autonomie au travail. Notre recherche aura ainsi pour objectif principal d’étudier les réorganisations du travail mises en oeuvre pour rendre les conditions de travail attrayantes et valorisantes (une charge de travail moins lourde, plus d’autonomie, utiliser ses valeurs, compétences et besoins…..etc.)...  Plus précisément, ce projet de recherche vise à documenter les réorganisations du travail en cours dans des milieux de travail diversifiés et à mesurer, tant sur le plan quantitatif que qualitatif, des indicateurs permettant de cibler les effets de ces réorganisations sur les conditions de travail et le bienêtre. Il a aussi pour objectif d’analyser et comparer ces indicateurs organisationnels entre unités ayant fait l’objet de réorganisation et d’autres restées sans changement et entre les professionnelles travaillant dans des unités différentes et selon les types de postes ou milieux plus précis.

Chercheur principal

Sari Mansour

Co-chercheur

Diane-Gabrielle Tremblay

Organisme subventionnaire

CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada)

Programme

Subvention de développement Savoir

Secteur de recherche

Transformations sociales, organisationnelles et professionnelles en contexte d'internationalisation, d'informatisation et de multiculturalisme

Années

2019 - 2021

Montant accordé

51 000,00 $