Les victimes de traumatismes ne reçoivent pas toujours les soins recommandés dû à une application inefficace des connaissances en traumatologie. Nous assistons ainsi à une surutilisation d’examens exposant les patients à des effets secondaires souvent méconnus. La tomodensitométrie (TDM ) chez les victimes d’un traumatisme craniocérébral léger (TCCL) ne fait pas exception. Au Canada, 10 à 35% des TDM s pour les TCCLs sont réalisées de façon inappropriée et il existe une variation importante de leur usage. Une TDM effectuée sur un patient qui ne présente pas de signes ou de symptômes de blessures importantes est exposé inutilement à des rayons ionisants qui peuvent accroître le risque de développer un cancer au cours de sa vie.

La pression sociale des patients serait l’un des facteurs de cette surutilisation. Plusieurs études ont démontré que le processus de prise de décision partagée (PDP) peut diminuer la surutilisation des ressources. Durant ce projet, (phase 1) nous traduirons deux outils américains d’aide à la décision (pédiatrique et adulte) et les adapterons au contexte québécois à l’aide d’un prototypage rapide basé dans un wiki. Nous (phase 2) développerons une formation destinée aux médecins et aux infirmières. Enfin, nous (phase 3) implanterons les outils et la formation dans trois urgences du Québec, qui auront été préalablement adaptés à chaque milieu. Nous mesurerons aussi l’impact de leur implantation sur la justesse d’utilisation des TDM s auprès des TCCLs et le changement des pratiques.

Ce projet est pertinent socialement et scientifiquement puisqu’il met de l’avant un modèle de transfert des connaissances reconnu, mais peu étudié en traumatologie, soit la PDP. Il s’agit aussi de la première formation développée et implantée au Québec à ce sujet, adaptée aux professionnels œuvrant en traumatologie.

Chercheur principal

Patrick Michel Archambault (Université Laval)

Co-chercheurs

Patrick Plante; Louise Sauvé; Marie-Pierre Gagnon (Université Laval); Jocelyn Gravel (Université de Montréal); Nathalie Le Sage (Université Laval); France Légaré (Université Laval) et Holly Witteman (Université Laval)

Organisme subventionnaire

FRSQ (Fonds de recherche en santé du Québec)

Programme

Consortium pour le développement de la recherche en traumatologie - Volet 3

Secteur de recherche

Enseignement et apprentissage à distance

Années

2016 - 2019

Montant accordé

149 915,00 $