Pour diffusion immédiate

Subvention du CRSNG pour l’afforestation de sites miniers

Québec, le 8 juin 2017 – Le professeur Nicolas Bélanger, du Département  Science et Technologie de l’Université TÉLUQ et chercheur au Centre d’étude de la forêt, reçoit une subvention de 25 000 $ de la part du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), dans le cadre du Programme de subventions d’engagement partenarial pour les universités.

« Cette recherche du professeur Bélanger va permettre la valorisation d’une ancienne mine de chrysotile de Black Lake en développant des pratiques culturales visant à établir des essences forestières comme l’aulne, le peuplier, le saule, le mélèze et l’épinette sur des haldes amendées avec des matières résiduelles fertilisantes, une avenue qui se veut très prometteuse, tant sur le plan environnemental qu’économique », a déclaré Martin Noël, directeur général de l’Université TÉLUQ.

Le projet intitulé « Afforestation sur des sols reconstruits à partir de boues de désencrage et municipales : le cas des haldes à résidus miniers de chrysotile en Estrie » est réalisé en partenariat avec VIRIDIS. Cette entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, a réussi, dans un premier temps, à établir des graminées sur les haldes minières, et désirait se greffer au laboratoire du professeur Bélanger pour la mise en place des essences forestières.

Des techniques de préparation de terrain, de contrôle de la compétition végétale et d’inoculation mycorhizienne seront utilisées afin de créer les microsites les plus favorables pour la croissance des essences forestières. Il est question ici de développer une technologie à faible coût pouvant, entre autres, stabiliser les particules de sol, favoriser le recyclage des nutriments, séquestrer le carbone et mitiger la contamination de l’eau.

Ce projet aura une portée précise, à savoir la mise en place d’un dispositif expérimental robuste d’afforestation, la description de microsites de croissance, la collecte de données de survie, de croissance et de nutrition foliaire des arbres sur une année et l’analyse des résultats.

Vous pouvez consulter quelques-unes des publications du professeur-chercheur Bélanger sur R-libre, le répertoire de publications scientifiques en accès libre des professeurs-chercheurs de l’Université TÉLUQ.

Le CRSNG
Chaque année, le CRSNG investit plus d’un milliard de dollars dans la recherche en sciences naturelles et en génie au Canada. Grâce à ces fonds, plus de 11 000 professeurs-chercheurs de calibre mondial font des découvertes, produisent des percées scientifiques et favorisent les partenariats et collaborations avec les entreprises. Ceux-ci contribuent à orienter la recherche et le développement, à relever les défis que pose le passage du laboratoire au marché et à réduire les risques associés au développement de technologies à fort potentiel.

Le Centre d’étude de la forêt
Le Centre d’étude de la forêt est un regroupement stratégique du FRQNT  qui regroupe 72 chercheurs provenant de 11 universités québécoises dont l’Université TÉLUQ. Ces chercheurs œuvrent dans les domaines de la biologie, de l’écologie et de l’aménagement forestier. Le Centre est le seul regroupement au Québec à avoir comme mission centrale la formation avancée et la recherche sur la forêt. 

L’Université TÉLUQ
Créée en 1972 pour rendre le savoir accessible, la TÉLUQ est la seule université francophone en Amérique du Nord à offrir tous ses programmes à distance. Chaque année, près de 20 000 personnes choisissent la flexibilité de l’Université TÉLUQ pour y faire leurs études universitaires, du 1er au 3e cycle. 

Couvert printanier de graminées (haut/gauche) suite à un ensemencement automnal des haldes minières valorisées avec des biosolides municipaux (bas/droite) à l’ancienne mine de chrysotile de Black Lake.
Photo : Université TÉLUQ, Nicolas Bélanger.
Couvert printanier de graminées (haut/gauche) suite à un ensemencement automnal des haldes minières valorisées avec des biosolides municipaux (bas/droite) à l’ancienne mine de chrysotile de Black Lake.
Photo : Université TÉLUQ, Nicolas Bélanger.

- 30 -

Source :
Denis Gilbert
Chargé des relations avec la presse
Service des communications et des affaires publiques
418 657-2747, poste 5282
1 800 463-4728, poste 5282
denis.gilbert@teluq.ca

Suivez-nous
www.twitter.com/teluq
www.teluq.ca/facebook