Pour diffusion immédiate

Réaction à la grève des personnes tutrices

Québec, le 29 janvier 2019 – L’Université TÉLUQ déplore et prend très au sérieux le déclenchement d’une grève par le Syndicat des personnes tutrices, situation qui affecte un peu plus du tiers des étudiants. Les étudiants de premier cycle encadrés par des professeurs, ainsi que ceux des cycles supérieurs, ne sont pas touchés par cette grève.

L’Université n’entend pas négocier sur la place publique et privilégie la poursuite du processus entamé avec les conciliateurs. Les canaux de communication restent ouverts et l’Université est prête à reprendre les négociations sur la base de la proposition des conciliateurs, déposée le 21 janvier dernier. L’objectif visé est d’en venir à une entente négociée, afin de continuer à offrir la qualité de service auxquels les étudiants concernés s’attendent.

Les étudiants et futurs étudiants peuvent compter sur le personnel en poste durant cette période. L’Université prend les moyens appropriés pour s’assurer que les étudiants peuvent poursuivre leur cheminement le plus normalement possible. Tous les autres services ont cours comme à l’habitude.

Depuis les cinq dernières années, l’Université a entrepris un virage organisationnel qui vise entre autres à enrichir les interactions entre le corps professoral et les étudiants, tout en reconnaissant l’importance et l’apport des personnes tutrices.

L’Université TÉLUQ
Créée en 1972 pour rendre le savoir accessible, la TÉLUQ est la seule université francophone en Amérique du Nord à offrir tous ses programmes à distance. Chaque année, près de 20 000 personnes choisissent la flexibilité de l’Université TÉLUQ pour y faire leurs études universitaires, du 1er au 3e cycle. 

- 30 -

Source :
Denis Gilbert
Chargé des relations avec la presse
Service des communications et des affaires publiques
418 657-2747, poste 5282
1 800 463-4728, poste 5282
denis.gilbert@teluq.ca

Suivez-nous
www.twitter.com/teluq
www.teluq.ca/facebook